La semaine dernière, pour une ballade presque improvisée entre midi et deux, j'ai enfin découvert, grâce à l'exposition "Chopin, la note bleue", le délicieux Musée de la Vie Romantique. Niché au bout d'une étroite allée pavée du IXe arrondissement, l'édifice, ancienne demeure et atelier du peintre Ary Scheffer, accueillit la fine fleur de la vie artistique et intellectuelle de la capitale pendant la Monarchie de Juillet, puis toute la fin du XIXe siècle. Aujourd'hui en grande partie consacré à George Sand (nom sans doute plus vendeur que Scheffer-Renan, familles qui ont possédé l'hôtel pendant tout le XIXe), ce musée accueille surtout des expos temporaires dans les deux anciens ateliers que Scheffer fit bâtir dans la cour. La maison présente quant à elle les collections permanentes. 

Pour en savoir plus, c'est là.

IMG_8309

IMG_8310