J'ai découvert à mes dépens lundi dernier, à mon retour de Limoges, un nouveau type de voyage proposé par la SNCF : le train de nuit circulant le jour. Oui, alors que certaines sociétés de transports aériens low-cost réfléchissent à la manière de nous faire voyager debout, la SNCF, qui ferait mieux de s'occuper de la ponctualité de ses trains, a eu la brillante idée de nous faire voyager couchés !!! Ainsi va le monde pour atteindre cette sacro-sainte loi du "moins cher" qui domine la société actuelle. 

C'est bien à mon insu que je me suis trompée en prenant mon billet sur internet : ayant l'habitude de commander rapidement par ce moyen, je n'ai pas regardé tous les détails avec attention. Choisissant un prix certes avantageux (je pensais à un prem's) et un horaire qui me convenaient, je n'ai pas vu ces 3 petites lettres : "Eco". Quelle ne fut pas ma surprise en voyant le train arriver en gare : un train de nuit avec essentiellement des voitures couchettes ! heureusement, j'avais tout de même pris ma place en "salle" et je me suis retrouvée dans une voiture salle "de nuit" : places étroites et serrées, dossiers très inclinés et bas (aucune intimité par rapport aux voisins de devant ou de derrière), pas de tablette : autrement dit, impossible de lire, de travailler (ou regarder un film) avec son ordinateur dans des conditions normales, de casser la croûte proprement, ou tout simplement de regarder le paysage. Il est même impossible de dormir tellement le siège est petit (et pourtant je suis d'un tout petit gabarit) et la promiscuité importante. J'ai pris mon mal en patience pendant 3 h 20 (en prime, un retard de 10 mn) avec l'ordi qui me chauffait les genoux, l'iPod dans les oreilles pour me concentrer car une ado assise devant moi a discuté à voix forte pendant une bonne partie du voyage. C'est un autre des plaisirs apportés par ce type de voiture : on entend parfaitement les voisins.

 Et encore, j'avais eu la chance de tomber sur la salle ! j'aurais pu hériter d'une couchette !  très agréable de voyager couché en plein après-midi, j'ai vachement envie de dormir à 17 h !  

Tout ça pour gagner quoi ? la SNCF annonce ces voyages entre 15 et 30 euros l'aller. Quand on prend un billet prem's on peut espérer voyager entre 25 et 40 euros l'aller. Avec les tarifs complètement débiles de la SNCF on peut se retrouver avec un billet en première classe à 30 euros. Le même voyage peut coûter 50 euros ou 100 euros en aller-retour selon le moment auquel vous avez pris vos billets. Je trouve ce caractère aléatoire du prix des billets (également en valeur chez les compagnies aériennes) complètement absurde et injuste, inégalitaire (alors que le grand mot de l'époque est "l'égalité").

Est-ce que cette perte du confort le plus élémentaire en vaut la chandelle ? Et bien moi je dis NON ! je préfère faire des sacrifices sur certaines choses superflues que de vivre ou de consommer dans le moins disant, la basse qualité et l'inconfort. Bien sûr je ne suis pas Crésus et je cherche souvent les tarifs les plus intéressants, mais on ne me fera jamais accepter n'importe quoi comme voyager debout ou couché (on n'est pas des chiens) sous prétexte de moins cher.

 

Bon, passons au plus drôle, la façon dont la SNCF vend ce type de voyage. Ce qui suit est véridique, pris sur le site de la SNCF : on dirait un sketch des Inconnus tellement c'est gros : pourquoi ne pas voyager allongé ? à la romaine ? oui retournons dans les chars à boeufs des temps mérovingiens...

(en bleu, mes remarques personnelles)

 

LES AMBIANCES DE VOYAGES

NOUVEAU AVEC TEOZ ECO DÉCOUVREZ UNE NOUVELLE FAÇON DE VOYAGER

Vous voyagez entre amis, en famille ? Découvrez les compartiments particulièrement adaptés...Et pourquoi pas voyager allongé ? Découvrez nos compartiments couchettes...Vous partez seul ? Voyagez tranquille en siège inclinable...

 

 LES ESPACES COMPARTIMENTS (EN 2NDE CLASSE)

Les compartiments vous offrent des espaces conviviaux, pour voyager entre amis et famille, jouer aux cartes, partager l'actualité, discuter en toute intimité...sur des banquettes recouvertes de velours bleu, et sans gêner les autres voyageurs…

Ces compartiments sont composés de 6 places (3 personnes par banquette).

Bon, ça encore, passons, c'est le principe des compartiments qui existe depuis toujours et partout (perso je n'aime pas ça, à moins d'être 6 amis qui voyagent ensemble).

LES SIEGES INCLINABLES A 45° EN SALLE (EN 2NDE CLASSE)


Privilégiez confort et indépendance grâce à ces sièges conçus pour apporter confort et repos, et qui vous permettront de voyager "dans votre bulle" : écoutez votre lecteur mp3, regardez un film sur votre ordinateur, dormir dans des sièges inclinables à 45°.

Les sièges sont équipés de repose-pieds et de repose-têtes réglables, et possèdent chacun une lampe individuelle.

Là pour le coup, j'ai expérimenté : je peux vous dire que ce n'est absolument pas confortable. Si vous voyagez de nuit et que vous voulez dormir, pourquoi pas, mais l'après-midi, vous n'avez pas envie de vous retrouver en position très inclinée obligatoire (pas moyen de régler le dossier). Dans "votre bulle" : rien n'est plus faux, je n'ai jamais vu un train où on était plus proche des voisins et soumis au bruit. "Regarder un film" :  seul, et encore moins à deux, vous trouvez pratique de regarder un film avec l'ordi sur les genoux avec l'écran un peu replié parce qu'il n'y a pas la place de l'ouvrir normalement (et je n'ai qu'un 13 pouces !) ???

 LES ESPACES COUCHETTES (EN 1ERE CLASSE)

Une nouvelle façon de voyager, au calme et en toute tranquillité : alternez lecture allongée ou assise comme à la maison, repos, et si vous voyagez avec des enfants, la possibilité de leur faire faire la sieste.

Les compartiments sont composés de 4 larges couchettes qui offrent la possibilité de s'allonger comme de s'asseoir confortablement. 

Des stores vous permettent d'occulter la lumière.

Couchettes

Alors là c'est le pompon du comique !!! c'est très facile de lire assis dans une couchette de train !  ils osent dirent "s'asseoir confortablement" ? sur une couchette, avec les mouvements du train, sans appui pour le dos... ? et si certains veulent occulter la lumière et pas d'autres ? si certains se mettent à ronfler quand d'autres veulent lire ? comment regarde-t-on le paysage ? et si on se retrouve coincé avec des enfants en bas âge turbulents ou seulement énervés par le voyage qui font des galipettes sur les couchettes ?

Il semble que [pour l'instant ?] seule la ligne Toulouse-Paris via Cahors, Brive, Limoges, Châteauroux et Orléans soit concernée, mais je n'aurai qu'un conseil : la prochaine fois que vous commanderez un billet de train par internet, méfiez-vous !!!

Enregistrer