L'an dernier, pour les journées du patrimoine, l'objectif était élevé : le Palais de l'Élysée. Cette année, moins de motivation et une expo bientot terminée à voir au Musée du quai Branly : les Mayas. Et puis, ensuite, ballade au fil de la Seine et dans le quartier des Écoles.... Voici quelques images d'une belle journée plutot nostalgique, un début d'automne avorté... puisque nous voilà en plein été indien !

Au matin, la Seine ressemblait à la mer...

IMG_1073

IMG_1078

Des oeuvres surprenantes en provenance des sites mayas du Guatemala nous attendaient...

IMG_1085

IMG_1104

IMG_1110

IMG_1108

Les derniers rayons de soleil nous ont ensuite permis de profiter de la terrasse du café du musée du quai Branly, que je découvrais quant à moi pour la première fois (le café, pas le musée!) : un lieu des plus agréables par son calme et sa vue, et un contenu de l'assiette très bon pour une somme raisonnable.

IMG_1129

Un déjeuner en compagnie d'une dame vénérable...

IMG_1121

Ensuite, l'idée de visiter l'hotel Lauzun sur l'Ile-Saint-Louis, ayant été abandonnée devant les 2 heures de file d'attente affichées, il ne restait plus qu'à entrer librement dans l'église Saint-Louis-en-l'Ile pour apporter une touche "patrimoine" à cette journée, meme si je la connaissais déjà et qu'elle est ouverte tous les jours... 

IMG_1140

IMG_1142

IMG_1143

La grisaille ne parvint pas à gacher le paysage...

IMG_1156

Une photo ratée... ou pas, devant le collège des Bernardins, entre parapluie et appareil photo.

IMG_1158

Et enfin, voici l'idée de sortie des prochaines journées du patrimoine si je les passe à Paris... le voyage en bus rétro !

IMG_1167

IMG_1168

La journée s'est terminée devant un film amusant, émouvant et spirituel, faisant vibrer ma corde de cinéphile midinette, dans lequel on croise des personnages excentriques et touchants dans un New York très années 80... forcément, le film date de 1984 ;-) Avec une excellente Anne Bancroft. Pour les parisiens, il passe toujours au Champo (rue des Écoles) et je vous le conseille chaudement !

a_la_recherche_de_garbo,1