A priori, je n'avais jamais envisagé faire une croisière un jour. D'abord parce que je n'apprécie pas le concept du voyage organisé, et la croisière en est une forme. Ensuite, parce ce que les bateaux actuels sont plutôt des immeubles que de fins et élégants transatlantiques (Normandie, France, etc). Egalement parce que ce type de bateau a un coût écologique et parce que le low cost repose sur l'exploitation des employés. Sur ces 2 derniers points, le débat s'engage (j'ai fait mes petites recherches) : de gros progrès ont été faits en matière de protection de l'environnement par ces bateaux quant au traitement des eaux usées, déchets, aux types de moteurs...etc... Le navire sur lequel j'ai vogué a été fabriqué dans les Chantiers de l'Atlantique à St Nazaire, j'imagine selon un certain savoir-faire de qualité, et certaines normes... Le discours officiel du croisiériste est très orienté sur les efforts en matière d'environnement. Je reste prudente face à tout ça, mais de toutes façon, en tant qu'Occidentale, j'ai un mode de vie ultra-polluant... que ce soit en ville ou sur l'eau...

Sur les employés : je détiens mon savoir de reportages télévisuels et j'ai essayé de poser des questions sur le bateau. J'ai d'ailleurs participé à la visite des coulisses du bateau (qui n'intéressait qu'une trentaine de personnes sur les plus de 2500 passagers...). Je n'ai pas vu les machines, mais un a

 

Ce que je n'ai pas aimé :

- dîner à horaire fixe et obligé,

- le côté club de vacances sur le pont,

- la durée trop courte des excursions.

Ce que j'ai aimé :

- voguer sur la mer et ainsi profiter des paysages marins à toute heure : de l'aube au crépuscule.

- le luxe et le confort d'avoir un hôtel qui va de port en port, de pays en pays, de site en site,

- l