Quid novi ?

20 août 2016

La danse macabre de Saint-Saëns

J'ai découvert véritablement la "Danse macabre" de Camille Saint-Saëns (1835-1921) dans le film "La règle du jeu" de Jean Renoir (1935). Comme tout morceau célèbre, la ritournelle principale ne m'était pas inconnue. Mais son utilisation saisissante dans le film me l'a vraiment mise dans la tête et m'a donné l'envie de l'écouter en entier. C'est un poème symphonique que le compositeur créa en 1874 d'après le poète Henri Cazalis.

 La version pour orchestre ici présentée n'est peut-être pas la plus parfaite, mais j'aime bien la façon dont chaque partie de l'orchestre est filmée à bon escient au fil de l'oeuvre.

Posté par Marnie à 12:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


23 janvier 2015

2015

Ces photos prises il y a un peu plus d'un an lors d'une promenade dans le nord de la Haute-Vienne, pour vous souhaiter, avec retard, une bonne année 2015. Elle a mal commencé pour nombre d'entre nous... j'espère que la bonne santé et les moments de bonheur demeureront ou reviendront pour tous.

Je citerai, en exergue de cette année, une phrase belle et triste, mais si juste et lucide, de Sylvain Tesson, découverte en avril dernier dans son livre "Dans les forêts de Sibérie" et qui me hante depuis : "La vie consiste à tenir le coup entre la mort des êtres chers".

IMG_4596

IMG_4611

Posté par Marnie à 17:10 - Commentaires [1] - Permalien [#]

01 décembre 2014

Pour fêter l'Avent...

... des photos de Notre-Dame et son sapin, prises hier dimanche 30 novembre, date de l'arrivée du froid à Paris.

IMG_1308

IMG_1309

IMG_1320

IMG_1328

IMG_1336

IMG_1337

IMG_1324

Cette promenade nocturne (enfin il n'était que 18 h 30) avait été précédée par une séance de cinéma : "La nuit américaine" de F. Truffaut, un de mes films préférés, que je voyais pour la 1ère fois sur grand écran, lors d'un désormais traditionnel "Dimanche Truffaut" partagé avec Annabelle, dans la salle rouge de la Filmothèque. Quel plaisir de le redécouvrir ainsi !!! (même si une restauration de la pellicule serait la bienvenue)

Et encore avant, j'étais passée par l'église Saint-Séverin, pas visitée depuis longtemps.

Elle apparaît toujours comme cachéee au milieu des ruelles, une véritable église médiévale.

IMG_1277

IMG_1279

IMG_1299

J'y ai croisé ce charmant visage d'un ange accueillant le visiteur au-dessus d'un bénitier...

IMG_1284

Il vous dit pour moi, au revoir, à bientôt !

 

 

Posté par Marnie à 23:40 - Commentaires [1] - Permalien [#]

21 octobre 2014

21 octobre 1984 : mort de François Truffaut

francois-truffaut-la-chambre-verte-julien-davenne

J'avais 10 ans, je vivais à Limoges depuis un peu plus d'un an, je ne me souviens pas précisément de ce décès, mais j'ai plutôt un vague souvenir de la stupéfaction des contemporains devant cette disparition prématurée. A l'époque, je ne connaissais que "Le dernier métro" que j'avais peut-être vu à la télé. Ce n'est que 10 ans plus tard que, devenue cinéphile, j'ai découvert le reste de l'oeuvre de Truffaut, si variée, si riche, à la fois classique et novatrice, associant cinéma, littérature et musique. Et il est devenu un de mes réalisateurs français préférés. Au-delà de l'oeuvre, j'ai apprécié l'homme que j'ai découvert à travers mes lectures diverses, de sa biographie à sa correspondance, de ses écrits aux livres d'analyse de cinéma. Un homme libre et indépendant, n'ayant que le cinéma pour religion. Autant créatif qu'amoureux et respectueux de l'histoire du cinéma (même si dans sa jeunesse il ne fut pas tendre avec certains de ses aînés). Un enfant fuyant l'école mais dévorant Balzac, un critique passionné démolissant René Clair mais vénérant Jean Renoir, un analyste pointu de Hitchcock devenant un simple admirateur rencontrant son idole, avant de contribuer à inscrire son oeuvre dans le marbre, un homme aimant les femmes mais resté indéfectiblement lié à sa première épouse, un gamin du IXe ayant gagné un Oscar.

S'il y a une chose à faire pour rendre un hommage joyeux à ce grand homme, c'est de voir et revoir ses films, lire et relire ses livres

et continuer à aimer le cinéma !

Posté par Marnie à 09:23 - Commentaires [3] - Permalien [#]

20 octobre 2014

Abandon de blog

Et voilà, on change d'ordi, on traverse la crise de la quarantaine, on devient flemmard, on utilise plutôt Facebook pour partager des documents et des photos et on laisse son blog à l'abandon sans raison véritable...

Si, la raison essentielle c'est que je suis surtout son mon ordinateur professionnel toute la journée, que c'est un PC, que mes photos ne sont pas forcément dessus et qu'il est donc moins pratique d'alimenter le blog.

Mais en fait j'aurais eu des choses à raconter, des photos et une vie culturelle à partager... et je trouve dommage de laisser tout cela en friche.

Alors je me dis que ce que je pourrais faire, pour être ici plus régulièrement, c'est de partager avec vous toutes ces choses que j'apprends, que je découvre chaque jour et qui peuvent être partagées en peu de mots, quelques documents vidéos ou photos.

J'essaierai de venir le plus souvent possible !

Pour aujourd'hui, voici un moment musical plein d'entrain pour démarrer du bon pied. Il s'agit d'une découverte faite, comme bien souvent, grâce à un film : le 2nd film "Saint Laurent". Il s'agit du groupe Frankie Valli and the Four Seasons, que je ne connaissais pas. Et pourtant ce monsieur, avec ou sans ce groupe, est à l'origine de plusieurs tubes que je connaissais pour leurs reprises : "Can't take my eye of you" (1967) et "What a nignt" (1975) (devenue "Cette année là" chez Claude François). Voici la chanson entendue dans le film "Saint-Laurent", "The night", qui doit dater de 1975 environ.

 

 

Posté par Marnie à 18:49 - Commentaires [1] - Permalien [#]


03 mars 2014

Paris, toujours Paris...

Compte-rendu photographique d'un week-end en touriste (et en guide touristique) à Paris. En compagnie de ma petite cousine, une ado de presque 17 ans intelligente, attachante, s'intéressant à tout et toujours partante, aimant les découvertes culturelles et gastronomiques, ça fait plaisir et on n'a pas l'impression de prêcher dans le désert.

Au programme, marche à pied et visites aux musées (d'Orsay et Carnavalet), collections permanentes et expositions temporaires (Gustave Doré à Orsay et "Une garde-robe parisienne" à Carnavalet), promenades dans les quartiers typiques (Marais et Montmartre), dégustations dans les antres du luxe (Bristol et Fouquet's) ...

Des premières pour moi : découverte de salles jamais vues à Carnavalet ; descente par le funiculaire de Montmartre ; découverte fortuite de la faune qui se rend à un défilé de mode (Viktor et Rolf) se tenant aux Tuileries, avec des tas de photographes qui traquent des illustres inconnues à la peau fripée et/ou boutonneuse (même les jeunes) couverte de fond de teint jaune, aux tenues plus laides et/ou extravagantes les unes que les autres (Chic parisien, où es-tu ? = dans les vitrines de l'expo de Carnavalet) ; première expérience au Fouquet's, premier goûter au Bristol (un peu de luxe, ça fait du bien parfois) ; découvertes de petits recoins de la butte. Au passage : on ne dit pas merci au musée d'Orsay et au Sacré-Coeur qui interdisent les photos.... mais les interdits sont faits pour être outrepassés, surtout quand ils sont illégitimes, voire, je me demande, illégaux.

En matière de découvertes, je vous recommande vivement les 2 expositions sus-citées. A Orsay, Gustave Doré, magnifique, j'y ai particulièrement découvert ses tableaux, avec un énorme coup de coeur pour ses paysages d'Ecosse. A Carnavalet, "Le roman d'une garde-robe" d'une parisienne, Alice Alleaume, de sa mère et de sa soeur, toutes liées au monde de la couture (Worth, Lanvin...) qui couvre la mode des années 1860 à 1930. Nous y avons notamment admiré les fabuleuses robes des années 1920, qu'on verrait bien portées par les ladies de Downton Abbey, la délicieuse robe rose des années 1900, qu'on aurait bien vue sur Kate Winslet dans "Titanic"... pas de photo malheureusement, c'était interdit et impossible d'en prendre en douce.

Mais voici le compte-rendu photographique :

IMG_8985

 

IMG_8991

Paysage écossais vu par Gustave Doré :

IMG_8997

 

Meuble de François-Rupert Carabin dans les collections Art nouveau d'Orsay :

IMG_9000

 

Détail provenant du meuble précédent :

 

IMG_9001

Traversée de la Seine et on se retrouve aux Tuileries :

IMG_9017

 

Une virée dans le Marais sous le soleil presque printanier, avec ma première photo de la façade de Saint Paul depuis son nettoyage :

IMG_4813

 

L'hôtel de Sully :

IMG_4815

 

On ne présente pas...

IMG_4826

 

Un souvenir de mes passages rue Payenne quand j'allais travailler à l'hôtel de Vigny :

IMG_4842

 

Deux des fameux heurtoirs du Marais :

 

IMG_4841

IMG_4847

 

Hôtel de Soubise :

IMG_4848

 

Echauguette de l'hôtel Lamoignon :

IMG_4855

 

Au musée Carnavalet, ne partez pas sans être passés chez "Fouquet", extraordinaire boutique de bijoux Art nouveau :

 

IMG_4899

IMG_4892

IMG_4893

 

Ne manquez pas non plus les salons Louis XV et Louis XVI...

 

IMG_4872

 

 

Plongée au coeur du Paris le plus touristique peut-être... enfin là où l'on doit le plus jouer des coudes, même début mars !

IMG_4923

 

La tâche blanche au milieu, c'est le dôme du Panthéon "emmailloté" pour sa réfection :

 

IMG_4928

 

Saviez-vous que la prise de photos à l'intérieur du Sacré-Coeur est interdite ? moi non, et il me semble que ce n'était pas comme ça fut un temps... enfin, bon, grâce à mon écran orientable, je peux prendre des photos de façon très discrète :

IMG_4931

IMG_4937

IMG_4919

 

Pour échapper à la foule, dirigez-vous vers le musée de Montmartre. Je ne l'ai pas encore visité cette fois, mais ce sera pour la prochaine, c'est sûr !

IMG_4952

 

 

Enfin, 3 derniers clichés, à tous les sens du terme, de Montmartre : le Lapin agile, le Château des Brouillards et le Moulin de la Galette... ces 2 derniers me rappellant la biographie de Renoir par son fils Jean, passionnante, que j'ai lue l'été dernier. 

IMG_4958

IMG_4963

IMG_4970

Et voilà... j'espère que vous avez aimé cette promenade parisienne :-)

Posté par Marnie à 23:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

23 décembre 2013

Soleil hivernal à Versailles

Pour ne pas rester sur une note négative concernant le château de Versailles, et pour vous laisser de belles images sous les yeux durant quelques jours, voici un petit compte-rendu de ma dernière visite chez les rois, effectuée dans le but premier de visiter l'exposition hommage à André Lenôtre à l'occasion du 4è centenaire de sa naissance.

Ce fut donc pour moi l'occasion d'une première visite au château en hiver.

IMG_4329

Avant d'arriver dans le "saint des saints" se dresse la nouvelle grille reproduisant celle qui avait existé de 1680 à 1771 entre cour d'Honneur et cour Royale :

GrandeIMG_4336

Elle a créé la polémique en 2008 car elle donne à voir désormais un état du château qui n'a jamais existé (avec l'aile Gabriel et le pavillon Dufour réalisés après sa disparition). Si cela reste une démarche qui va contre les principes de restauration des monuments historiques, finalement, cela me paraît moins choquant que les introductions d'art contemporain tous les ans dans le château ou dans le parc pendant des mois (voire de façon pérenne avec le nouveau lustre de l'escalier Gabriel)... ce n'est que mon avis... en tout cas, la grille a le mérite d'être crédible quant au dessin, de qualité quant à sa facture... cela aurait pu être pire...

IMG_4348

IMG_4350

Nous avons commencé par une promenade dans le parc pour voir, en premier lieu, l'état d'avancement des restaurations du bassin de Latone.

IMG_4358

Une vision très impressionnante ! Tout a été enlevé ou presque : statues, placages de marbre, maçonneries. Apparaît sous vos yeux le système hydraulique central du bassin, ce qu'on appelle "l'araignée" (la page FB du château partageait justement cette semaine une photo identique à la mienne ou presque). Elle n'avait pas vu le jour depuis la réalisation du bassin ... en 1687 ! La restauration fait l'objet d'intéressants développements pédagogique qui permettent aux visiteurs d'en apprendre plus sur les procédés de restaurations et les métiers d'art concernés.

Le parc de Versailles est une telle réussite esthétique que même en hiver, il est beau !

Bosquet de l'Obélisque :

IMG_4383

Bosquet de l'Encelade :

IMG_4389

Bassin d'Apollon et Grand canal :

IMG_4409

Allée d'eau :

IMG_4420

Quelques vues insolites :

IMG_4353

IMG_4355

IMG_4375

IMG_4378

L'avantage de cette période de l'année, qui plus est en semaine, est que l'on visite les lieux au calme : rares sont les touristes et ça fait du bien !

(bon, l'inconvénient, c'est que les toilettes du parc sont fermées... argh !).

J'ai ainsi découvert que le parc est peuplé de chats, invisibles en été ! l'un d'eux a bien failli attraper un oiseau sous nos yeux :-)

Ensuite on retourne au château et on se fait le plaisir royal d'y pénétrer par la porte principale donnant sur la cour de marbre :

IMG_4443

On découvre le vestibule à double corps, correspondant à l'épaisseur du "vieux" château de Louis XIII et du 2nd corps côté jardin ajouté par Louis XIV :

IMG_4451

Ensuite, on visite des appartements que nous n'avions jamais visité : il s'agit de l'ancien appartement des Bains de Louis XIV, réaménagé sous Louis XV pour accueillir ses filles, après leurs années d'éducation à Fontevrault, Mesdames Victoire, Sophie, Adélaïde, Louise...

Ci-dessous, la chambre de Madame Sophie, puis Madame Victoire (boiseries et corniche datant de 1767, oeuvre de Jules Antoine Rousseau) :

IMG_4471

Volet intérieur de la chambre de Madame Adélaïde :

IMG_4489

La bibliothèque de Madame Victoire, charmante pièce entresolée. Avec 4 fauteuils du menuisier en sièges Foliot, conçus vers 1770 pour le cabinet intérieur de la dauphine Marie-Antoinette au château de Choisy. Quant au secrétaire en pente, il date de 1751, a été réalisé par l'ébéniste Carel et a appartenu à Mesdames Sophie et Louise.

IMG_4481

Au bout de ces appartements, la salle des Hoquetons est contemporaine de l'appartement des Bains et elle est la seule qui ait conservé son décor peint en
1672 ! A l'époque, elle accueillait les gardes de la Prévôté de l'Hôtel, chargés de la police intérieure du château, "appelés "Hoquetons" en raison de leur tunique héritée des archers du Moyen Age" (je cite le cartel de présentation). Elle permettait d'accéder au fameux escalier des Ambassadeurs aujourd'hui disparu.

IMG_4501

De l'exposition consacrée à Lenôtre, je ne pourrai vous montrer que la 1ère image, la prise de photos étant interdite et, pour une fois, je n'ai pas bravé l'interdit (il faut dire que je n'avais que mon volumineux appareil, ce qui rend difficile la prise de vue pirate). L'exposition est très intéressante et vous permet, notamment, de voyager dans les châteaux et parcs souvent disparus d'Ile-de-France, vous donne à voir quelques instruments d'arpenteurs qui permettait les calculs, relevés de terrain avant la mise en oeuvre des terrassements, aménagements divers, comme le "graphomètre à pinnules", vous apprend des mots comme les "collimations" (des alignements visuels), vous apprend que Lenôtre a fourni des projets pour le parc du château royal anglais de "Grenuche" = Greenwich ! (les Français n'ont décidément jamais été bons en langues ;-) ) et se termine sur l'influence de Lenôtre à travers les siècles et les continents, des Etats-Unis à l'URSS.

IMG_4527

Avec regret nous avons quitté le château à l'heure de la fermeture... soit 17 h 30.... mais nous avons encore profité de la vue magnifique offerte par les éclairages très bien agencés :

IMG_4534

IMG_4537

IMG_4550

Par avance, joyeuses fêtes !

 

 

Posté par Marnie à 08:00 - Commentaires [5] - Permalien [#]

22 décembre 2013

Spéciale dédicace à ma Maman : j'adore Mika, mais c'est elle qui me fait découvrir cette chanson pas si récente... merci !

 

Bon dimanche !

Posté par Marnie à 08:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]

09 décembre 2013

Sexisme sur le site de la boutique du Château de Versailles ?

J'ai découvert il y a quelques jours le site en ligne de la boutique du château de Versailles. Les idées cadeaux sont classées selon 3 catégories : "Epicerie fine", "Pour elle", "Pour lui". Et bien, j'ai trouvé très choquant que tous les livres, je dis bien tous, soient présentés dans la section "Pour lui" !!! Est-ce à dire qu'on n'offre pas des livres aux femmes ? elles se contenteront de se mettre des bijoux ou bimbeloteries en respirant leurs bougies parfumées, en écrivant leurs petits secrets dans les carnets roses siglés Marie-Antoinette ou en essuyant la vaisselle grâce aux torchons estampillés Versailles (qui ne sont pas, eux, dans la section "pour lui") ?

Destinés aux hommes également, les cadeaux les plus "scientifiques" : un jeu d'échecs dont les pièces sont censées reproduire des éléments de la statuaire des jardins (excellente idée au demeurant, si la facture des pièces n'était très grossière et moche), une loupe, une boussole, un compas, un globe terrestre, un atlas armillaire... non, tout ça n'est vraiment pas pour les femmes !

Pourquoi ne pas avoir, tout simplement, créé des sections "Livres", "Objets décoratifs", "Jeux"...

Et par ailleurs, le plus gros c'est qu'on peut lire sur le site que "La boutique vous propose des produits en lien avec l'histoire et les collections du Château de Versailles".... ah, oui, des repose-sac à main ou des torchons ou des verres à orangeade ou des bracelets-montres, c'est vraiment en lien avec l'histoire et les collections du château de Versailles...

J'adore le château de Versailles, mais vraiment le "Versaillesland" qu'on en fait, les expos d'art contemporain désormais systématiques, la mauvaise gestion du public (files d'attentes), les jardins payants, tout ça m'en dégoûte peu à peu.... et il faut vraiment que l'ensemble soit un chef d'oeuvre extraordinaire pour avoir envie d'y retourner...

 

push1

Posté par Marnie à 13:13 - Commentaires [4] - Permalien [#]

05 novembre 2013

Flashback : 2 jours à Berlin en 2008

 Voici des photos de mon premier séjour à Berlin en juillet 2008, qui vous montreront d'autres aspects importants de la ville.

Le Kulturforum est l'un des deux pôles muséographiques principaux de Berlin. C'est là que se tient le cabinet où j'ai consulté mon manuscrit à l'époque.

IMG_7587

Les 2 jours furent fort différents : le premier caniculaire et ensoleillé, le second pluvieux et gris.

Ce n'est pas moi qui ai eu la chance de visiter le château Charlottenburg, mais Balibari, en visite libre pendant que je travaillais, a pu prendre de belles photos :

IMG_7702

IMG_7709

En revanche, j'ai pu, au cours d'un longue promenade, avoir un aperçu des principaux monuments de la ville.

Les églises de Gendarmenmarkt.

IMG_7761

La porte de Brandebourg vue depuis Pariser Platz. Passer de l'Est à l'Ouest sous ce monument fut un des moments forts de notre séjour. 

IMG_7802

Le non moins célèbre Bundestag (anciennement Reichstag) et sa coupole contemporaine vue du sol à l'époque que nous avons pu visiter en 2012.

IMG_7817

Les trabans devenues véhicules pour transporter les touristes, comme nos 2CV parisiennes. 

IMG_7732

Le fameux mur dont les vestiges semblent aujourd'hui bien dérisoires...

IMG_7734

Un cliché symbolique de la ville :

IMG_7801

Potsdamer Platz et son velum futuriste, sous lequel il a fait bon prendre un verre par une chaude soirée d'été :

IMG_7846

IMG_7866

Un des rares édifices XVIIIe ayant survécu aux affres de l'Histoire :

IMG_7952

J'ai été particulièrement séduite par la plus célèbre avenue berlinoise, Unter den Linden, "sous les tilleuls" bordée d'édifices des XVIIIe et XIXe siècles dont certains ont été reconstruits à l'identique après leur destruction pendant la guerre, selon une politique très allemande qui fait débat, mais qui produit de beaux bâtiments. Ci-dessous, l'Arsenal, éargné par les bombardements.

IMG_7974

Retour à Potsdammer Platz :

IMG_7572 ;

Détails du quotidien : le fameux bonhomme du feu vert de Berlin Est, l'ampelmann :

IMG_7775

La station de métro Alexanderplatz aux jolies couleurs :

IMG_7898

La France est partout...

IMG_8010

IMG_8012

Ce n'est pas une légende... le métro est très propre (avec encore un détail français) :

IMG_8016

Et pour finir, quelques détails amusants.

Une plaque d'égouts-affiche touristique au milieu des fameux petits pavés berlinois,

IMG_7565

Une preuve de la mondialisation vestimentaire : une jeune berlinoise (ou du moins une jeune Allemande) portait sous forme de robe ce même somptueux tissu fabriqué en Turquie dont était fait mon petit haut...

IMG_7826

Un panneau qui m'a paru pour le moins incongru à l'entrée de la station de métro "Potsdammer Platz" :

IMG_7897

Et voilà pour aujourd'hui, bon we du 11 novembre à tous !

 

 

 

Posté par Marnie à 22:10 - - Commentaires [6] - Permalien [#]